« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Vacances inter OVS »
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?

Photo



Descriptif du profil



Wickiam  

Clique pour agrandir

Couleur de personnalité

Date d'inscription
17 Mars 2015

Dernière reconnexion
22 Septembre 2017 - 18h11

Membre certifié  par
 Josie26

Ses sorties favorites
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Fiabilité
7 26 1 0
  96% 4%
Infos perso
Classements
Prénom : Eric
Sexe : Homme
Situation : Célibataire, sans enfant
Date de naissance : 06 Aoû 1961 (56 ans)
Localisation : Romans-sur-Isère

Y a pas plus ouverts !n°67 (+29)
Eux= toujours partantsn°132 (+6)
Ils ont plein d'idées ;)n°134 (-2)
Les + populaires !n°283 (-13)
Son petit mot

J'aime la nature, la musique rock, jazz, blues, funky, etc...les sorties entre amis, le cinéma, la culture, là où on peut communiquer, échanger des idées, des points-de-vue.

  J'aime la sublimation de la réalité, ce que l'art peut procurer. Parce que la vie toute courte serait très simple, et ennuyeuse...il faut la sublimer, c'est-à-dire la rendre plus belle !

  La poésie , les sorties sont un bon moyen de sublimer la réalité. Je vous livre une ode à l'amitié, les rencontres, la vie, la joie (c'est de moi !).

  Randonner entre amis - Marcher, marcher vers les sommets, cols relevés, phalanges glacées, Les pas se construisent pas à pas, Surtout ne pas tomber en bas. Les bras tendus vers l'objectif, Il s'agit d'être réactif, Un sentier dans "Les Monts du Matin", Le soleil inonde la combe en plein.

  Lever le pied, lever le pied, Mais ne surtout pas ralentir, Lever le pied et s'élever, Quand l'heure est bonne il faut bondir. Du pas de la Pierre au Bouvaret, Ce mois-là on s'en souvient, Il n'y avait pas 36 chemins que de randonner entre amis.

  Déracinés mais sitôt rassemblés, on discutait à chaque arrêt, Du travail, de la Marmaille, C'était beaucoup ce qui tenaille. Du songe d'autres balades, tout le monde en avait à revendre, Mais sur les pierres en montant, il n'y avait pas de perdants-(tes).

  Un sentier pour se consoler, Une trouée dans la roche calcaire, C'était comme une petite victoire. Lever le pied, le pied léger, pour que ces messieurs/dames, Sous les hêtres de 300 ans ne glissent sous les futaies (ce n'est pas futé !), attablés sous un noisetier, oublient leur ancienne plaine aride. Ce moi-là on s'en souvient, Il n'y avait pas 36 chemins que de randonner entre amis !

    Pour :
  • Lui envoyer un message privé
  • Voir la liste de ses futures sorties
  • Savoir si tu l'as déjà croisé lors d'une sortie

  • Connecte-toi !
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0663s